DES HISTOIRES PAR MILLIERS

communiquer facile, écrire au jour le jour, peluche mignonne, aide, assistance, conseil
PAS SIMPLE DE PRENDRE SON ENVOL EN ÉCRITURE !

D’aussi loin que je me souvienne, les histoires font partie de ma vie. J’en ai toujours entendu. J’en ai lu plus tôt que ce qui se croyait possible. Et étrangement, j’en ai toujours raconté. Enfant, il y avait celles qui comblaient mes jeux, animés et enthousiastes, bien sûr. Puis ma petite sœur est arrivée. L’une des premières histoires que je me souviens avoir réellement construite et inventée, c’était pour elle. J’y mettais en scène les aventures d’une Petite Goutte d’Eau qui tombait de son nuage, (où elle vivait en pluie), et devait affronter maints aléas avant de connaître les joies de l’évaporation. Imaginez-vous ce que ressent une goutte de pluie quand elle chemine dans l’ombre rouillée de nos tuyauteries !

 

Ce qui prête à rire aujourd’hui constituait pour moi l’ébauche de formidables épopées. Nous étions en voiture, j’ai raconté cette histoire, et je me souviens du silence qui s’est installé dans l’habitacle car, si ma sœur m’écoutait avec une grande attention, mes parents n’ont pas tardé à prêter l’oreille, et je ne sais combien de kilomètres nous avons rajouté au compteur pour que s’achève l’aventure de la goutte de pluie. Ce jour-là, j’ai découvert, grâce aux yeux brillants et fascinés de ma sœur chérie, à la tendresse attentionnée de ma Maman et à la fierté de mon père, le pouvoir des belles histoires contées avec passion. Depuis, ce qui était déjà une évidence, depuis de nombreuses années, est devenu une conviction. Laissez-moi vous dire que rien ne s’est ‘arrangé’ de ce côté-là avec la naissance de ma deuxième petite sœur. J’ai beaucoup de chance : j’ai déjà des fans, qui ne me trahiront jamais !


Quand j’ai décidé de créer l’entreprise T.R.É.M.A.S, j’ai d’abord commencé par constituer un énorme dossier (qui existait plus dans mon esprit qu’en version papier), un dossier qui rassemblait tous les renseignements dont j’allais avoir besoin pour travailler correctement et offrir aux personnes concernées un service de qualité. Je savais que mon activité se ferait connaître surtout par le biais d’Internet, alors je n’ai pas négligé les conseils que l’on m’a offerts : IL ME FALLAIT UN BLOG ! Et moi qui avais longtemps rêvé de tenir un journal ! Seulement, quelqu’un d’avisé m’a fait remarquer que le récit de mes aventures personnelles, -surtout si elles n’avaient concerné que mon entreprise-, ne risquaient pas d’intéresser grand’ monde très longtemps...

[…]. À suivre.

Écrire commentaire

Commentaires : 0